Il peut être usant d’entendre son chien aboyer sur les passants, le facteur voire les voitures à longueur de journée.
Pire, ces aboiements intempestifs peuvent vous valoir les remontrances de vos voisins.

Nous allons essayer dans cet article de comprendre pourquoi votre chien aboie et comment réduire ses aboiements.

chien qui aboie

Pourquoi mon chien aboie t-il ?
Votre chien aboie t-il pour attirer votre attention ou pour monter la garde ?
Si il vous regarde en aboyant alors que vous êtes occupé à autre chose, il essaye certainement de vous faire s’intéresser à lui.
Dans ces cas là, ignorez-le. Ne le récompensez surtout pas par une caresse ou une séance de jeu pour le faire taire. En revanche, n’oubliez pas non plus que votre chien a besoin d’attention.
Veillez à bien lui consacrez du temps pour des jeux ou des promenades chaque jour.
Si votre chien aboie lorsque vous jouez avec lui ou lorsqu’il est excité, arrêtez la source de l’excitation et attendez patiemment qu’il se taise pour reprendre le jeu.
Montrez lui que le fait d’aboyer a fait cesser la séance d’amusement alors qu’il voulait le contraire.
Si votre chien aboie lorsque que quelqu’un s’approche de chez vous, c’est parce qu’il le prend pour un intrus.
Quand les aboiements se répètent à longueur de journée, ils peuvent vite devenir dérangeants pour vous ou pour vos voisins. Il va donc falloir l’éduquer pour lui apprendre à se taire.
Comment l’en empêcher ?
Quand votre chien aboie face à ce qu’il considère être un intrus, faite le s’asseoir et dîtes lui franchement mais sans crier « Tais-toi ! ». Une fois qu’il aura cessé d’aboyer, récompensez-le avec une friandise.
Votre chien comprendra que le fait d’avoir arrêté d’aboyer lui a valu une récompense. Répétez ces gestes à chaque aboiements, ils devraient finir par porter leur fruit.

Si les aboiements sont focalisés sur le facteur, ce qui est assez fréquent, votre chien ne comprenant pas pourquoi quelqu’un approche votre maison tous les jours et trifouille votre boîte aux lettres sans demander la permission, détournez son attention en jouant avec lui avant l’arrivée du facteur ou si il est d’accord, demandez à votre facteur de se familiariser avec votre chien.
Plusieurs fois de suite, donnez des friandises à votre facteur pour qu’il approche votre chien et le récompense lorsque celui-ci répond favorablement.

Si après plusieurs semaines de tentatives, la solution de la récompense ne semble pas porter ses fruits, vous pouvez essayer la méthode punitive en utilisant quelque chose que votre chien n’aime pas pour détourner son attention et l’inciter à se taire. Vous pouvez utiliser une bouteille d’eau vide que vous remplirez à moitié de graviers et que vous secouerez à chaque aboiement intempestif.
Lorsque votre chien cesse d’aboyer, vous pouvez continuer à le récompenser d’une friandise et de félicitations.

Il existe aussi des colliers anti-aboiement qui déclenche une impulsion électrique -ou un jet de citronnelle, pour les plus doux- à chaque aboiement. Le souci avec ce genre de collier est qu’il peut aussi se déclencher lors d’un simple éternuement et punir votre chien alors qu’il n’a rien fait. Cette méthode peut donc être contre-productive.
Si malgré nos conseils, les aboiements de diminuent pas, contactez un éducateur canin qui saura déceler d’où vient le problème de votre chien et vous donner des conseils personnalisés.

Donnez votre avis :

Donnez une note à l'article :
[Total: 0 Moyenne : 0]
Découvez d'autres conseils :