1) Amenez-le chez le vétérinaire

Notamment si vous n’avez pas le matériel adéquat pour retirer les tiques ou si vous remarquez des symptômes anormaux chez votre chien : boitillement, abattement, fièvre et tout autre symptôme anormal.

Les tiques peuvent être porteuses de maladies plus ou moins graves chez le chien. C’est pourquoi il est important de surveiller de près l’état de santé d’un chien qui aurait été mordu par des tiques.

2) Comment retirer les tiques de son chien ?

Il est possible de retirer soi-même les tiques de son chien. Pour se faire, munissez-vous d’un crochet spécifique à l’extraction de tiques. Vous en trouverez chez votre vétérinaire et dans certaines pharmacies. Vous pouvez aussi vous en procurer en ligne sur le site de Wanimo, par exemple. >>> http://www.wanimo.com/fr/chiens/anti-puces-et-anti-tiques-pour-chien-sc721/o-tom-crochets-de-retrait-manuel-des-tiques-sf268

1- Armez-vous d’un crochet adapté à la taille de la tique. Un petit pour une tique qui n’est pas encore remplie de sang et un grand pour une tique de la taille de votre petit ongle, qui a déjà bien profité du sang de votre chien.

2- Posez le crochet contre la peau du chien, à la base de la tique en le glissant de côté.

3- Soulevez le crochet de quelques millimètres en tournant doucement. La tique devrait sortir sans douleur pour votre chien.

4- Désinfectez la zone et inspectez minutieusement le reste du corps, sans oublier les plis des membres, l’intérieur des oreilles, etc.

Attention ! N’essayez pas de retirer une tique à l’aide d’une pince à épiler. Vous auriez toutes les chances de laisser « la tête » de la tique ce qui pourrait provoquer une infection voire la formation d’un kyste.

chien avec tique

3) Les dangers que représentent les tiques pour votre chien.

Les tiques peuvent être porteuses de plusieurs maladies plus ou moins graves pour le chien dont certaines transmissibles à l’Homme.

La piroplasmose est la maladie la plus fréquente transmise par les tiques. Des parasites s’attaquent alors aux globules rouges du chien et provoquent une anémie. On décèle la piroplasmose par plusieurs symptômes récurrents : un abattement du chien, une perte d’appétit, des muqueuses jaunes ou blanches, une coloration des urines et souvent, de la fièvre.

Lorsque l’on soupçonne une piroplasmose, il est important d’agir au plus vite. En effet, si celle-ci peut être rapidement traiter par une simple injection chez le vétérinaire, elle peut néanmoins affecter des organes vitaux si on laisse la situation empirer.

La borréliose, plus connue sous le nom de Maladie de Lyme se transmet par une morsure de tique. L’Homme peut aussi en être atteint si il se fait mordre par une tique porteuse.

Les symptômes peuvent apparaître plusieurs semaines à plusieurs mois après la morsure. On remarque, généralement, un abattement, une perte d’appétit, de la fièvre ainsi que des difficultés à se déplacer dues à des douleurs articulaires.

Chez l’Homme, les symptômes s’apparentent à ceux de la grippe.

Bien d’autres maladies peuvent être transmises par les tiques, c’est pourquoi il est important d’être vigilent et de surveiller régulièrement le pelage de votre chien. Vous pouvez aussi agir en amont pour éviter que des tiques viennent parasiter votre chien.

4) Mieux vaut prévenir que guérir.

Ce qu’il faut savoir :

  • Les tiques sont surtout présentes au Printemps et à l’Automne, ce qui n’empêche pas que l’on peut en voir toute l’année.
  • Les tiques sont présentes surtout dans les hautes herbes, en forêt mais peuvent parfois envahir votre jardin.
  • Les tiques s’attaquent à tous les mammifères, aussi bien au chat qu’au chien en passant par l’Homme.
  • Toutes les tiques ne sont pas porteuses de maladies.

Comment éviter les tiques :

tique

  • Il existe des colliers aux huiles essentielles qui peuvent repousser les tiques un temps. Veillez simplement à le changer régulièrement pour que les huiles restent actives. Ces colliers ne permettent cependant pas d’assurer une protection à 100 %.
  • Des pipettes vendues par votre vétérinaire, permettent de protéger plus efficacement un chien contre les tiques. Elles s’appliquent sur la nuque et agissent pour environ 1 mois efficacement.
  • Utilisez un shampoing anti-tiques (souvent anti-puces aussi) lorsque vous faites prendre le bain à votre chien.
  • Si vous repérez des tiques dans votre jardin, faites le grand nettoyage. Tondez la pelouse, tailler la végétation, débarrassez-vous des feuilles mortes et autres déchets organiques. Vous pouvez aussi utiliser un pesticide en vérifiant que celui-ci n’est pas toxique pour vous ou votre chien.
  • Investissez dans un crochet que vous garderez sur vous lors des balades dans la nature. Si vous remarquez une tique sur le pelage de votre chien, vous agirez ainsi au plus vite.
  • Pensez à surveiller le pelage de votre chien régulièrement, lorsque vous le brossez ou lorsque vous lui faites prendre un bain, par exemple. Vérifiez en même temps si votre chien n’est pas infesté de puces.
  • Enfin, il existe des vaccins contre certaines maladies véhiculées par les tiques. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire, notamment, si vous vous baladez souvent dans des hautes herbes ou si vous vivez en pleine campagne.

Donnez votre avis :

Donnez une note à l'article :
[Total: 0 Moyenne : 0]
Découvez d'autres conseils :