Si votre chien urine dans votre maison, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Cela peut-être du à de la malpropreté mais aussi être un moyen pour lui de communiquer ou encore un problème d’incontinence.

pipi chien dans la maison

Votre chien n’est pas éduqué à la propreté

Si votre chien est encore chiot, sachez qu’il lui faudra atteindre les 4 mois pour être capable physiquement de se retenir. L’apprentissage de la propreté peut mettre quelques mois supplémentaires selon votre façon de vous y prendre et selon le chiot.

Sachez qu’il est toujours préférable de récompenser plutôt que de punir. Si vous surprenez votre chiot sur le fait, dîtes-lui fortement « non ! » et sortez-le dehors. En revanche, si vous arrivez après l’incident, isolez votre chien le temps de nettoyer la flaque mais ne le punissez pas, ne le grondez pas, ne lui mettez pas le « nez dedans ». Votre chiot ne comprendrait pas ce mode de communication. Nettoyez le sol avec du vinaigre blanc et évitez l’eau de Javel dont l’odeur l’inciterait à recommencer.

Sortez votre chiot le plus souvent possible notamment au réveil le matin, après les séances de jeux, après la sieste et après ses repas. Lorsque celui-ci fait ses besoin à l’extérieur, félicitez-le chaudement à l’aide de caresses ou d’une friandise.

Si votre chien n’est plus un chiot mais qu’il n’a pas été éduqué convenablement à faire ses besoins à l’extérieur, il vous faudra utiliser les mêmes méthodes et vous armer de patience car changer un comportement chez un chien adulte s’avère plus compliqué que d’éduquer un chiot. Ne perdez pas patience en le réprimandant, vous ne feriez que retarder son apprentissage.

Votre chien souffre d’incontinence

Il est tout à fait possible que votre chien soit incontinent. Si il a toujours été propre mais que depuis quelques temps il semble « s’oublier », il peut très bien souffrir d’un trouble physiologique. L’incontinence se manifeste plus souvent chez les chiens âgés. Le chien ne contrôle pas ses émissions d’urine et on peut voir quelques gouttes s’écouler sans qu’il ne s’en rende compte ou des flaques là où il s’est couché. Consultez un vétérinaire pour vous assurer que votre chien souffre bien d’incontinence et pour trouver une solution avec lui.

Votre chien vous communique un malaise

Le fait d’uriner un peu partout à l’intérieur peut être, pour votre chien, une façon de vous communiquer un stress, un malaise. Peut-être avez vous accueilli un nouvel animal de compagnie à la maison ? Un bébé a peut-être fait irruption dans votre vie ? Peut-être travaillez-vous plus ces derniers temps ? Votre chien peut se sentir délaissé et vous communiquer son sentiment d’abandon en faisant ses besoins à l’intérieur.

Essayez de passer plus de temps avec lui, de le sortir plus souvent. Pensez à bien lui consacrer du temps chaque jour pour les promenades, le jeu, les caresses. N’hésitez pas à consulter un comportementaliste pour déterminer la cause du malaise et travailler ensemble dessus.

Votre chien est content de vous voir

chien content pipi

Il peut arriver que le chien urine lorsqu’il vous voit rentrer du travail ou lorsque vous recevez de la visite. Chez les chiots qui ne peuvent pas contrôler leurs sphincters, ces fuites sont très fréquentes. Sachez qu’elles n’ont aucun rapport avec un problème d’éducation. Votre chien n’arrive simplement pas à gérer une émotion trop importante.

A vous de calmer le jeu ! Lorsque vous rentrez du travail, ne vous jetez pas sur votre chien comme si vous ne l’aviez pas vu depuis des années. Ignorez-le quelques minutes avant de lui dire bonjour. Votre chien cessera de s’exciter à vos retours et les fuites urinaires devraient cesser elles aussi. Parlez-en à vos amis pour qu’ils adoptent la même attitude que vous.

Votre chien marque son territoire

Un marquage est différentiable d’un vrai pipi car il est très court. Pour marquer, un chien lèvera la patte et urinera seulement quelques gouttes, généralement sur un meuble ou un mur. Ces chiens marquent aussi à l’extérieur pour revendiquer un territoire ou pour communiquer avec leurs congénères. Sachez qu’une chienne peut très bien marquer elle aussi pour signifier qu’elle est disponible pour l’accouplement ou bien pour revendiquer un territoire auprès d’autres femelles.

Si votre chien marque à l’intérieur, essayez de le prendre sur le fait en lui disant très fermement « NON ! ». Restez debout face à lui. Vous pouvez éventuellement utiliser des accessoires sonores pour rendre le « non » encore plus désagréable. Un trousseau de clé, une bouteille vide à moitié remplie de graviers ou encore une bombe d’air comprimé feront l’affaire.

Ne nettoyez jamais devant votre chien et utilisez du vinaigre blanc pour faire disparaître l’odeur.

Si le problème ne s’améliore pas, parlez avec votre vétérinaire des possibilités qui s’offrent à vous. La castration peut parfois fonctionner mais le résultat n’est pas garanti.

Votre chien souffre d’angoisse de séparation

Si votre chien n’urine qu’en votre absence et qu’à cela s’ajoute des aboiements incessants ou des destructions, il est possible que votre chien souffre de ce que l’on appelle « l’angoisse de séparation ». Votre chien est désemparé en votre absence et panique au point de faire tout un tas de bêtises et d’uriner ou de déféquer aux quatre coins de la pièce. Il est important pour le bien-être de votre chien et le vôtre de lui apprendre à rester seul.

chien angoissé

Quand il est petit, commencez par le laisser seul quelques minutes puis revenez. Augmentez la durée de vos absences en passant de 10 minutes à une demi heure puis à une heure puis plusieurs heures. Si celui-ci a déjà uriné ou déféqué, faîtes comme si de rien n’était et recommencez en partant un peu moins longtemps la prochaine fois.

Prenez l’habitude lorsque vous le quittez ou lorsque vous rentrez de ne pas faire de grand cérémonial. Ignorez votre chien une dizaine de minutes avant de partir et faîtes de même en rentrant. Cela lui évitera d’avoir l’impression qu’il est horrible de se séparer de vous pour quelques heures.

Laissez-lui des jouets ou des os à mâcher en votre absence. En plus de se faire les dents dessus au lieu du canapé, votre chien aura de quoi s’occuper et se sentira moins désemparé.

Même si vous êtes à la maison toute la journée, ne restez pas collé à votre chien. Celui-ci doit pouvoir être un minimum indépendant. Si vous avez un jardin, laissez-le dans le jardin pendant que vous regardez un film. Si vous êtes bel et bien coincés dans la même pièce, ne répondez pas à toutes ses sollicitations. Lorsque vous cuisinez ou lorsque vous vous détendez, ne vous laissez pas interrompre par votre chien systématiquement. Apprenez-lui la frustration et très vite, il apprendra à s’ennuyer ou à s’occuper seul.

Si vous ne vous en sortez plus avec votre chien qui urine partout dans la maison, sachez que les professionnels du monde canin sont là pour vous aider. C’est un problème qu’ils rencontrent régulièrement et ce sont les mieux placés pour vous conseiller. N’hésitez donc pas à consulter un vétérinaire, un comportementaliste (spécialisé dans les troubles du comportement) ou un éducateur canin (apprentissage des bases de l’éducation).

Donnez votre avis :

Donnez une note à l'article :
[Total: 1 Moyenne : 3]
Découvez d'autres conseils :