L’arrivée d’un nouveau membre dans la famille chamboule tout le monde dans la maison.
Les parents sont angoissés, excités, fatigués et n’ont plus autant de temps à consacrer à leur toutou adoré.

Tout ça est bien normal mais lorsque vous préparerez l’arrivée de votre bébé, n’oubliez pas d’y inclure votre chien. Car un chien délaissé pourrait s’avérer dangereux pour l’enfant.

bebe-et-votre-chienRègle n°1 : Faire comprendre à votre chien qu’il n’est plus le centre de l’attention

Si vous aviez l’habitude de bichonner votre chien, voire d’être complètement gaga, il va falloir que ça change… progressivement. Plutôt que de le délaisser du jour au lendemain à l’arrivée du bébé, préparez le terrain. Commencez par ne plus répondre à ses sollicitations pour une caresse ou un jeu. A vous de décider de ces moments. Montrez lui que vous êtes le maître et que c’est vous qui décidez des moments de loisir. Votre chien sera plus attentif à vos sollicitations et moins demandeur. Attention à ne pas lui répondre « Non ! » lorsqu’il vous sollicite, cela serait lui répondre. Ignorez-le et revenez vers lui quand vous l’aurez décidé.

Règle n°2 : Ne pas exclure votre chien de cet événement important

Votre chien va vous voir vous afférer à aménager une nouvelle chambre, à ramener toutes sortes de nouveaux objets insolites à la maison sans bien comprendre pourquoi. A vous de les lui montrer, le laisser renifler puis d’imposer des limites. Oui, il peut renifler les affaires de bébé mais non il ne peut pas entrer dans sa chambre, ni « emprunter » ses jouets. N’hésitez pas à lui ramener un nouveau jouet lorsque vous rentrez de vos courses prénatales.

Après la naissance de bébé, profitez des moments où le papa rentre de la clinique pour lui faire sentir cette nouvelle odeur. Laissez le sentir vos mains, votre pantalon, il commencera à se faire une idée. Au retour à la maison, laissez votre chien sentir votre enfant mais imposez des limites. Non aux léchouilles et mouvements brusques.

Règle n°3 : Ne laissez pas tomber votre toutou

Vous avez pris l’habitude de vous promener tous les jours à 18h00, continuez ! Organisez-vous pour garder des moments avec votre chien, c’est primordial.

Si vous le voyez stressé par les cris et pleurs du bébé, c’est sans doute parce qu’il ressent votre angoisse. Montrez de l’indifférence aux pleurs du bébé et il comprendra qu’il n’y aucune menace.

Votre bébé et votre chien

Règle n°4 : Vaut mieux prévenir que guérir

La cohabitation se passe bien. Vous avez une totale confiance en votre chien. Très bien ! Mais n’oubliez jamais que les animaux ont leur propre mode de fonctionnement. Les gestes du bébé peuvent être mal interprétés par votre animal, un doigt dans l’œil pourrait vite tourner à l’accident. La solution la plus sûre est de ne jamais laisser un animal seul avec votre bébé. Sans même parler d’agressivité, certains chiens assimilent les bébés à des chiots qu’ils peuvent réprimander ou avec lesquels ils peuvent jouer en se servant de leur gueule. Soyez donc vigilants.

Soyez aussi à jour sur les vaccins, les traitements antipuces et vermifuges. Voir notre article consacré au sujet.
Et si il advenait une morsure, désinfectez la plaie et amenez bébé aux urgences.

Donnez votre avis :

Donnez une note à l'article :
[Total: 1 Moyenne : 4]
Découvez d'autres conseils :